BICOSE 2

Type Campagne océanographique
Série Cette campagne fait partie de la série de campagnes AMIGO
Navire Pourquoi pas ?
Propriétaire navire Ifremer
Dates 29/01/2018 - 11/03/2018
Chef(s) de mission CAMBON-BONAVITA Marie-Anne ORCID

EEP-DEPARTEMENT ETUDES DES ECOSYSTEMES PROFONDS

IFREMER Centre de Bretagne

ZI Pointe du diable

CS 10070

29280 PLOUZANE

+33 (0)2 98.22.43.67

http://wwz.ifremer.fr/deep

DOI 10.17600/18000004
Objectif

L'océan profond (>1000 m de profondeur) représente 79% du volume de la biosphère marine. C'est un environnement encore difficile d'accès, restant l'un des moins bien connus de la planète. Pourtant, il pourrait être rapidement impacté par des activités anthropiques, du fait d'intérêts croissants pour l'exploitation de ses ressources minérales, énergétiques et biologiques. Dans les années à venir, les sources hydrothermales et leurs zones périphériques pourraient devenir la cible privilégiée d'exploitation, alors même que la biodiversité qu'elles renferment, leur rôle dans les grands cycles bio-géochimiques et leur fonctionnement restent mal connus.

La campagne BICOSE 2 poursuivra les travaux initiés au cours de la campagne BICOSE 2014, notamment avec la récupération d'expérimentations déployées in situ, et souhaite s'inscrire désormais dans une perspective temporelle de retour sur zone pluri annuel. BICOSE2 permettra de compléter les données partiellement acquises en 2014, et de répondre à de nouvelles questions émergeant des premiers résultats obtenus. Y a-t-il une saisonnalité de la reproduction et de la répartition des stades de vie/sexe chez l'espèce fondatrice Rimicaris exoculata ? Ou se situent les lieux de vie de cette espèce et de ses congénères ? Y a-t-il un aspect temporel dans la colonisation microbienne des cheminées hydrothermales et la maturation des sulfures d'âges différents? Quelles sont les activités microbiennes actives in situ ?  Comment se succèdent les populations dans le temps et l'espace ? Comment colonisent-elles les sites ? Quelles sont leurs capacités sensorielles pour disperser et recoloniser ? Quelles sont les limites physico-chimiques de fonctionnement des symbioses ? Quelles sont les capacités d'adaptation des espèces?

Nous proposons ici un programme multidisciplinaire intégré sur les sites hydrothermaux actifs TAG et Snake Pit de la ride médio-Atlantique avec un focus sur les zones inactives et périphériques, hors contexte hydrothermal, mises en évidence suite aux travaux de cartographie de BICOSE 2014 et HERMINE 2017. Ces deux sites présentent une position charnière sur la MAR, de part et d'autre de la fracture de Kane, ce qui en fait une localisation de choix pour aborder la question des barrières de dispersion par grande profondeur. Nos études viseront à confronter les données géologiques, géochimiques, microbiologiques et biologiques, intégrant des approches globales et des approches plus ciblées sur des modèles animaux choisis (Rimicaris exoculata, autres caridés et Bathymodiolus puteoserpentis). Nos objectifs principaux seront : 1) De caractériser plus finement le contexte géochimique des habitats des deux sites, et de leurs zones périphériques, certaines identifiées au cours des campagnes BICOSE 2014 et HERMINE 2017, et non encore échantillonnées; 2) De compléter l'étude de la biodiversité des sites et participer à l'effort d'inventaire et de mise en collection des espèces de l'océan profond, en cours suite à la campagne BICOSE 2014, et de décrire les assemblages, en lien avec les habitats, leurs succession dans le temps et dans l'espace ; 3) De compléter l'étude du cycle de vie d'espèces fondatrices, principalement Rimicaris sp., via la recherche de stades larvaires in situ, de tester la saisonnalité de la reproduction et de la répartition des individus, et d'utiliser l'expérimentation in vivo afin d'apprécier les capacités d'adaptation/dispersion et d'inférer des patrons de connectivité; 4) De mieux caractériser les limites de fonctionnement des symbioses et leur pérennité ; 5) d'appréhender les activités microbiennes in situ grâce aux nouvelles approches développées au LMEE et 6) de poursuivre la phase d'exploration autour de TAG non finalisée au cours de la campagne HERMINE.

A plus long terme, nos études permettront d'appréhender la capacité de résilience des écosystèmes, de contribuer à la définition de profils écologiques témoins et de stratégies de préservation dans le contexte actuel de l'intérêt croissant des ressources minérales profondes pour l'économie mondiale.

Données archivées au Sismer

Opérations de Prélèvements

Plongées

Mouillages

Bibliographie

Publications

Methou Pierre, Hernández-Ávila Ivan, Aube Johanne, Cueff-Gauchard Valerie, Gayet Nicolas, Amand Louis, Shillito Bruce, Pradillon Florence, Cambon-Bonavita Marie-Anne (2019). Is It First the Egg or the Shrimp? – Diversity and Variation in Microbial Communities Colonizing Broods of the Vent Shrimp Rimicaris exoculata During Embryonic Development. Frontiers In Microbiology, 10(808), 19p. Publisher's official version : https://doi.org/10.3389/fmicb.2019.00808 , Open Access version : https://archimer.ifremer.fr/doc/00489/60067/